2012, l’année du changement ?

Les citoyens des trois plus grandes puissances nucléaires ont une chose en commun ; en 2012 russes, français et américains devraient choisir leurs prochains chefs d’états. Quels sont donc les enjeux de cette coïncidence sur la scène internationale ainsi que par rapport au Liban ?
La Russie sera la première à voter le 4 mars, le président sortant Dimitri Medvedev laisse la place à son premier ministre, l’ancien président Vladimir Putin qui fait face à une opposition très divisée s’étendant des anciens communistes jusqu’aux partis ultralibéraux. La question n’est donc pas qui va gagner, mais comment va gagner Vladimir Putin ?  Les récentes législatives indiquent clairement la baisse en popularité de son parti, il devra donc espérer une victoire écrasante pour consolider son pouvoir, pas moins de 60% des suffrages, ce qui lui permettrait de mener à bout son plan pour la réémergence de la Russie comme puissance politique majeure dans monde. Plus Putin est confortable, plus l’Iran et la Syrie sont contents, et par extension, leurs alliés au Liban. L’ex-officier du KGB  cherchera à renforcer les liens déjà établis avec les pays émergeants comme la Chine, l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud, l’hypothèse d’une nouvelle guerre froide est alors loin d’être impossible et aura certainement de très grande répercussion sur la scène politique libanaise.
La France quand à elle se réserve le 22 avril et le 6 mars pour les deux tours de la présidentielle qui confirmera Nicolas Sarkozy pour un second mandat ou incarnera le changement avec l’élection du candidat socialiste François Hollande. Dans le premier cas, on connait déjà les répercussions ; le maintien de la France comme alliée majeure des Etats-Unis et de l’Allemagne au sein de l’OTAN, et la continuation de la pression contre le régime Syrien. Sur le plan Libanais, même si M. Sarkozy a adopté une approche plus neutre que celle de son prédécesseur M. Chirac, les relations restent quand même favorables aux forces du 14 mars. La situation est plus difficile à prédire pour ce qui est d’une victoire de François Hollande ; les socialistes n’ayant plus accédé au pouvoir depuis plus d’une décennie, leur politique étrangère actuelle reste indéfinie. François Hollande tachera sans doute à rendre la France plus autonome vis-à-vis de ces alliés de l’OTAN et l’on pourrait prédire que son approche dans les affaires du Moyen-Orient en général sera beaucoup moins directe que celle du président sortant.
Enfin, il faudra attendre novembre pour connaitre le sort du président Barack Obama qui cherchera sa réélection sur le ticket du parti démocrate. Mais ce ne sera que lors de la convention du parti républicain à Tampa en Aout qu’on connaitra l’adversaire du président sortant ; tout semble indiquer la victoire de ancien gouverneur du Massachussetts le mormon Mitt Romney aux primaires républicaines, mais il ne faut pas exclure une éventuelle résurgence  de l’ancien président de la chambre des représentants Newt Gingrich le candidat de l’aile plus conservatrice du parti. En politique moyen-orientale les choix des États-Unis sont loin d’être un secret ; se portant comme anges-gardiens de l’Israël ils définissent leur politique à l’égard de chacune des nations de la région en convenance avec les intérêts de l’état Hébreux. Cependant si les choix politiques adoptés en la matière est commune aux républicains et aux démocrates, leurs approches différent beaucoup ;  une administration républicaine est en général plus favorables aux interventions militaires directes alors que les démocrates préfèrent intervenir de façon plus subtile en soutenant, selon le besoin, les dictateurs de la région ou leurs opposants.
La situation politique internationale pour les années qui viennent reste donc difficile à prédire, l’avenir du Liban et du Moyen-Orient sera sans aucun doute très affecté par l’issue de ces suffrages ; un cocktail Romney-Sarkozy doublé d’une victoire facile pour Putin nous promet certainement quelques années bien mouvementées devant nous et les autres hypothèses ne sont pas beaucoup plus rassurantes…
Michael Farchach
Etudiant en 2eme année de droit
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s