Quels droits aux homosexuels au Liban dans quelques années?!

Image

On définit l’homosexualité comme étant le désir, l’amour, l’attirance ou les relations sexuelles entre personnes de même sexe selon une perspective comportementaliste ou empirique. C’est également une orientation sexuelle selon la perspective sociologique et psychologique. La question qui se pose aujourd’hui est de savoir si le Liban, pays arabe et oriental par excellence, pourra voir un jour sa population réclamer des droits particuliers et specialhomo.

Pourquoi ces questionnements? C’est surement à cause de la révolution homosexuelle dans les pays de l’occident et plus spécifiquement la France. Sachant que la France est la muse du droit libanais, et encore plus la muse des jeunes libanais la prenant comme exemple pour tout ce qui concerne l’évolution des pensées et modes de vie… aujourd’hui des doutes commencent à nous faire penser que très bientôt les jeunes libanais déclencheront la révolution des homosexuels au sein du parlement libanais.

En effet, la France  qui jusqu’à la fin du XVIIIème siècle rangeait les relations homosexuelles parmi les crimes méritant la mort, demeure aujourd’hui reconnaissante des droits fondamentaux et inaliénables aux homosexuels. La France ne se limite plus au PACS qui est un régime fiscal rapproché de celui du mariage. Elle est allée jusqu’au bout en 2013… à savoir elle a autorisé le mariage homosexuel par la loi n° 2013-407 du 17 mai 2013 rendant désormais possible l’adoption aux couples homosexuels.

Toute cette évolution trouve ses échos dans la société jeune et adolescente au Liban…on entend partout les débats entre les jeunes “pour les homosexuels…c’est le XXIème siècle. Ils vivent parmi nous…pourquoi les distinguer… Pourquoi être borne …” et surtout avec les soirées organisées par les homosexuels (PC partys) qui attirent les jeunes et les rendent plus « open minded » (ouvert d’esprit) pour les accepter parmi eux.

Mais face à la réalité contournant les jeunes libanais le problème principal se pose sur le terrain pratique. Si le mariage civil facultatif au Liban est toujours impossible, les jeunes révoltés pourront-ils un jour voir adopter au sein de leur parlement des lois reconnaissantes la légitimité de l’homosexualité au Liban ? Ceci peut nous sembler difficile, voire impossible. Notre société est cloisonnée, multicommunautaire, surtout qu’elle est partagée et l’institution religieuse qui, malgré son apport d’un certain ordre dans la société et d’une solidarité communautaire, demeure la seule accusée par nos jeunes pour tout ce qui est “contre le changement”. L’ordre patriarcal au Liban est un mécanisme de cohésion sociale et de transmission de valeurs culturelles distinguant et spécifiant la population libanaise. Mais ce même ordre est accusé de retard surtout avec la révolution des moyens de communications, la révolution politique et économique qui ont provoqués un bouleversement culturel dans un processus de déstructuration sociétal. L’accès de l’individu aux réseaux sociaux transnationaux enracine les réclamations des libertés individuelles. D’ailleurs l’expression la plus utilisée par les jeunes « les homosexuels sont libres, c’est une liberté, personne n’a le droit de la limiter”.

Mais est-ce facile sur le terrain pratique de les accepter au sein d’une structure sociale transcommunautaire et transgénérationnelle camouflée dans les traditions, croyances et usages arabo-régionales?!

Désormais, l’évolution demeure indispensable à la génération du XXIème siècle, l’envi d’adaptation, d’ouverture et d’élargissement des libertés est en croissance… Mais encore plus, si le mariage civil facultatif reste une interdiction et la laïcisation s’enracine dans l’impossibilité matérielle et, il nous semble que la protection des droits homosexuels ne pourra jamais voir  le jour dans les écrits du législateur au Liban. Reste à savoir par quel changement commencer… et non par lequel mais comment adapter les usages et règles de la société libanaise et comment les jeunes agiront face aux besoins et envies continues avec les révolutions pratiques occidentales?

Les points sus discutés ne sont autre que des points d’interrogations que seul le futur pourra un jour en répondre puisque «réponse définitive»  est  impossible et même «réponse approximative» est difficile….

Paola El Gemayel

Publicités

2 réflexions au sujet de « Quels droits aux homosexuels au Liban dans quelques années?! »

  1. أنا زلفا من قطر !! أهنئ كتب المقال على موضوعيته وخاصةً رئيس التحرير على هذه المجالات الرغيدة في مجال حقوق الانسان في الشرق الأوسط والعالم العربي !! شكراً …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s