La suspension des élections estudiantines : crise ou opportunité ?

C’est décidé, l’Université Saint Joseph de Beyrouth suspend les élections des amicales pour l’année 2014. Comme prévu, les critiques affluent, dénonçant – pour utiliser les termes exacts-une atteinte au « libre exercice démocratique ». Si la décision de suspension vise à réprimer les dérives qui ont eu lieu à la rentrée 2013, elle dénote surtout un malaise général qui dépasse le simple cadre universitaire. Force est de constater qu’une telle décision reflète parfaitement la crise que connaissent nos institutions politiques nationales. Les établissements universitaires, pionniers en matière d’exercice démocratique, semblent aujourd’hui subir les maux d’un Etat en dégradation. Il faut donc voir dans la mesure prise par l’Administration une sorte d’appel à une prise de conscience, invitant les étudiants, non pas à y résister mais plutôt à réfléchir à un moyen efficace de redonner un sens à ces élections. Ancrée dans le sillon d’une division partisane nationale, il semblerait que la représentation étudiante ait perdu sa vocation. Il serait alors temps d’en redéfinir la mission : celle de défendre les intérêts des étudiants et d’assurer leur bien-être. Afin que la « vie politique saine » à laquelle prétendent certains partis puisse réellement trouver sa place au sein des universités, il faudrait d’abord qu’elle ait une raison d’être, un but à satisfaire. C’est en s’inspirant des systèmes qui existent dans des pays comme la France que l’on arrivera peut être à redonner aux organisations de représentation étudiante leur efficacité véritable, afin qu’elles aient un impact non seulement dans le stricte cadre universitaire mais a l’échelle nationale.

Nay Constantine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s