Le brio libanais, solution à tout

Nous sommes en 2050,

Le Pays des Cèdres est le premier exportateur mondial. Ses produits circulent dans tous les recoins du monde. Le made in Lebanon atteint son summum. Du produit le plus banal, comme le chocolat Ghandour, ou encore la crème Clipp, les consommateurs ne peuvent plus se passer de la qualité libanaise. Avec une agriculture innovante par la plantation d’ovules et de spermatozoïdes, femmes et hommes sont subjugués par ces découvertes.

Le Liban a su se démarquer, avec Marcedis, la première voiture volante, et Sanaa, le premier robot à tout faire. La Chine et les États-Unis tremblent. Le système politique libanais est appliqué dans le monde entier, il est laïque et sans aucune discrimination. Les hommes politiques sont plus complices que jamais. On retrouve un modèle type de sérénité, de paix et d’ataraxie. Un véritable « jardin d’Épicure ».

2016,

Revenons à la réalité,

Le Liban fait face à un effondrement de sa classe moyenne. Mais dans notre pays, on lutte contre les injustices… nul n’est privé du septième art ! Le piratage rend accessibles aux plus aisés, tout comme aux plus modestes, des films à un prix modique, ceci grâce à un réseau internet des plus rapides, classé dernier sur 169 pays en matière de vitesse de connexion[1] et grâce aux coupures de courant qui nous font vivre, jour et nuit, une véritable night life.

Après plus de deux ans sans président de la République, le Liban en quête de changements perpétuels a décidé d’organiser une élection des plus badines… de quoi raviver le jeu démocratique. En effet, le pays a connu un régime démocratique des plus stables ; nos très chers députés ayant décidé de proroger leur mandat, pour représenter au mieux le peuple. Depuis 2005, aucun budget n’a été voté, une belle et réelle contribution pour les finances publiques !

Les capacités en exportation du Liban, font frémir le monde entier. Notre pays toujours soucieux du bien être du monde qui l’entoure, exporte ses meilleurs produits locaux, dont la red Lebanese, qui fait tabac à Amsterdam (privant le peuple des bienfaits de son produit le plus réputé), et envoie ses grandes têtes et ses grands esprits.

Et enfin, le produit de l’année, toutes les stars d’Hollywood en parlent : les poubelles libanaises, élément primordial des décorations d’intérieur. Elles font revivre la fadeur des appartements. Quoi de mieux qu’une poubelle libanaise saillante dans son salon ?

 

                                                                                             May Haroun

                                                                                             Première année de droit

[1] M.-J. D., “Le Liban a la pire connexion internet au monde”, Le Commerce du Levant, le 10 mars 2011, http://www.lecommercedulevant.com/node/18321 (accédé le 11/12/2016)

[2] Alain Louyot, “Les Libanais dans le monde”, L’express, le 24 octobre 2002, http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/les-libanais-dans-le-monde_497748.html (accédé le 12/12/2016)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s